26/08/2021

Sondage 2021

 

Les corridas sont à l'agonie (400 spectateurs à Alès, 800 à Saint Gilles et à peine un quart d'arènes à Arles), quand elles ne sont pas tout bonnement annulées. Pendant ce temps-là, la course camarguaise du 19 août, à Nîmes, fait un carton plein avec 5 000 entrées.

Voilà bien le signe que l’attachement à la tauromachie n’est qu’un mythe entretenu par ceux qui en retirent une manne non négligeable. Ce que confirme clairement le sondage commandé à l’IFOP par l'Alliance Anticorrida.

Êtes-vous favorable ou opposé aux corridas avec mise à mort du taureau ?

  • • Favorable : 19 %
  • • Opposé : 81  %

81 % des Français sont opposés aux corridas avec mise à mort du taureau (73 % en 2015).

Alliance anti-corrida

Pour les enfants de moins de quatorze ans, approuveriez-vous une interdiction d'accéder aux corridas avec mise à mort ?

  • • Approuve : 80 %
  • • Désapprouve : 20 %

Quatre Français sur cinq estiment que les corridas ne sont pas des spectacles pour les enfants

Alliance anti-corrida

Seriez-vous favorable ou opposé à un remplacement des corridas avec mise à mort par des courses camarguaises ou landaises (spectacles exempts de souffrance pour l’animal) ?

  • • Favorable : 76 %
  • • Opposé : 24 %

76 % des sondés souhaitent une alternative à la corrida sans effusion de sang

Certains maires ne s'y sont pas trompés et ont déjà mis ce remplacement en pratique. C'est le cas de Saint Sever (Landes), Palavas (Hérault) et Le Grau du Roi (Gard).


EN SAVOIR PLUS...

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 019 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 24 au 25 août 2021.


Les médias en parlent :

Nice Presse
France Bleu Gard Lozère
Objectif Gard