11/2012

manadier condamné

manadier condamné


Près de Nîmes, la manade Vassas ne lésinait pas sur la communication au détriment des taureaux. En mars 2011, le préfet prend un arrêté d'enlèvement pour cent deux taureaux en détresse à la demande de Daniel Meyssonnier, président de la SPA des Baux-de-Provence. À l'arrivée des gendarmes, dix taureaux étaient déjà morts d'épuisement...

À l’abri dans la plaine de la Crau, le troupeau a nécessité plusieurs mois de soins avant de recouvrer la santé. L'Alliance Anti-corrida et l’OABA se sont associées à la plainte pour mauvais traitements de la SPA des Baux. Les trois associations ont réglé des factures de foin, sans aucune aide des manadiers, ni de ceux qui prétendent que le taureau est leur frère...

Poursuivi pour privation de nourriture, d’abreuvement à animaux et de placement des taureaux dans un environnement dangereux, le manadier, absent à l'audience, a été condamné à 21 000 € d’amende.

Il a dû également verser 6 200 € aux parties civiles, notamment à la SPA des Baux de Provence, à l'OABA et à l'Alliance Anticorrida qui ont contribué au sauvetage des animaux. La peine complémentaire d’interdiction de détenir un animal ou d’exercer une profession en rapport avec les animaux n'a pas été prononcée... Une récidive est donc toujours possible !

Remerciements : maître Alain Clergerie et madame Claire Starozinski pour avoir travaillé et plaidé bénévolement.