24/06/2016

Aussitôt dit, aussitôt supprimé

carrefour torero

Le 21 juin, des Nîmois indignés nous signalent qu'à nouveau, dans l'enseigne Carrefour, se trouve la représentation d'un torero grandeur nature pour le jambon Serrano au milieu de l'allée centrale.

Un mail demandant à Carrefour France d'intervenir et de remplacer le visuel est aussitôt envoyé. Dans la même journée, une réponse du Service consommateurs, adressée à Claire Starozinski, a notifié que Carrefour s'était « mis en relation avec la Direction du magasin Carrefour de Nîmes Ouest qui [leur] a indiqué avoir retiré la décoration mise en cause ».

Ulcérés, les aficionados ont qualifié l’Alliance Anticorrida et Claire Starozinski de « menteurs et de manipulateurs ».

Pas facile d'être systématiquement confronté à la machine à perdre !

Voir France bleu
Lire Midi Libre