25/06/2021

Régionales 2021

Alliance Anti-corrida

En faveur de la cause animale

Dans le cadre de la campagne pour les élections régionales en Occitanie, nous avons rencontré la tête de liste des écologistes, Antoine Maurice. « Il s’agit d’un moment historique. C’est la première fois qu’un candidat se prononce clairement contre la corrida  » indique Thierry Antoine, son colistier.

En février dernier, Cap 21 de Corinne Lepage, ex-ministre de l’Environnement, a fusionné avec Alliance écologiste Indépendante (AEI) de Jean-Marc Governatori, pour donner naissance à Cap Écologie. Ils sont évidement pour les animaux et contre la corrida. Jean-Marc Governatori est candidat en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

En Île-de-France, la liste « Oser l'Écologie » rassemble ceux qui veulent défendre les droits des animaux et protéger l'environnement hors des clivages politiques. Elle est conduite par Victor Pailhac, jeune prodige de la philosophie qui entend révolutionner la politique. Cette liste est soutenue par la REV (Révolution écologique pour le vivant), fondée par Aymeric Caron, le MHAN (Mouvement homme animaux nature) et le MCPA (Mouvement citoyen pour la protection animale).

Renaud Muselier, président LR sortant de la région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a signé la charte Esprit du Sud avant de se rendre à la corrida du 03 avril 2018 dans les arènes d'Arles. Pour les départementales, il apporte son soutien à Marie-Pierre Callet, ex-torera. Mais il reprend plusieurs des mesures de Jean-Marc Governatori pour le deuxième tour

Pour la corrida et autres...

Aurélien Pradié, député LR du Lot, et tête de liste, déclare : « Je ne suis pas un spectateur de la corrida, mais je me battrai de toutes mes forces pour que les traditions soient préservées. Que serait la ville de Nîmes, physiquement, sans cette tradition ? » En campagne, il assiste à la corrida du 13 juin à Nîmes. Consternant...

Geneviève Darrieussecq, ex-maire de Mont-de-Marsan et ex-présidente de l'Union des villes taurines de France, ministre déléguée en charge de la mémoire et des anciens combattants, conduira la liste LREM-MoDem « L'union fait la région » en Nouvelle-Aquitaine. On n’oublie pas qu’en octobre 2016, elle avait pris la tête d'une manifestation visant à défendre gavage, corrida et chasse traditionnelle et que le 17 août 2019 elle a présidé une corrida à Dax.

Laurent Pietraszewski, tête de liste LREM aux régionales pour les Haut de France, est épaulé par Éric Dupond-Moretti, numéro un dans le Pas-de-Calais. Notre ministre de la Justice et garde des Sceaux, avocat, fan de chasse au faucon, a été aperçu à plusieurs reprises dans les arènes. Il explique, en septembre 2017, dans Midi Libre : « Je ne défendrai pas la corrida car elle n’a pas à être défendue ! Elle est un droit. » Il ne s'arrête pas là, et réitère, à Nîmes en 2017 : « Mais qui sont ces ayatollahs de la pensée ? Je ne veux pas qu'on m'emmerde quand j'ai décidé d'y aller. » Il est signataire de l'appel contre l'interdiction de la corrida aux mineurs d'octobre 2019.

Jean-Luc Yelma, conseiller régional et tête de liste gersoise du RN énumère, dans la Dépêche : « Il est également très important de défendre les traditions. Dans le Gers, nous sommes très touchés. Nous avons des anti-tout, des anti-foie gras, des anti-corrida, des anti-pêche... En France, l’écologie devient punitive. »

Carole Delga, présidente sortante PS d'Occitanie a présenté sa liste gardoise « L'Occitanie en commun ». Dans Midi libre elle affirme « défendre chasse pêche et traditions à hauteur de 1,3 M€ ». Le vice-président de la fédération de chasse de l'Hérault Max Alliès est cinquième sur sa liste. Et, en même temps elle annonce la création d'un « site dédié à la protection des animaux ». Alliance Anticorrida lui a demandé des précisions sur une telle incohérence. Marion Mazauric fait partie de sa liste. La dame, épouse d'un picador, aficionada militante, est alguazil1 dans les arènes ! En 2019, elle signe avec 40 « personnalités taurines » un appel contre l'interdiction de la corrida aux mineurs.

(1) L’alguazil est chargé de veiller au respect du règlement par tous les acteurs de la corrida et de constater la mort des taureaux dans l’arène [NDLR].

Xavier Bertrand, président sortant LR des Hauts de France, a rencontré le collectif Chasseurs en colère. Il veut saisir le ministère de la Culture afin d'inscrire la chasse au gibier d’eau et les chasses « traditionnelles » au patrimoine mondial de l’UNESCO.