30/05/2014

un maire humaniste

Alliance anti-corrida

Suite à une annonce de novillada sans picador, relayée par La Dépêche et le Comité audois contre la corrida, l'Alliance Anticorrida a saisi le maire d'Azille. Sa réponse ne manque pas de panache :

« La feria d'Azille se déroule depuis 2003 à la seule condition qu'il ne soit fait aucun mal aux animaux, chevaux, taureaux en particulier, au cours des animations qui s'y déroulent quelque soient leur dénomination.
Cette règle, à ce jour, a toujours été respectée par les organisateurs, en l'occurrence Band'Azillanne. Je peux vous en donner l'assurance, veillant moi-même à son application.
Soyez certaine qu'il en sera toujours ainsi tant que la feria d'Azille existera. Je ne peux, à titre personnel, qu'approuver votre vigilance.
 »